Le dur métier d'homme

Publié le par lenuki

Pour inaugurer votre réflexion, je me permets, d'une part, de vous renvoyer à mon article du 5 juin 2009, ici même, intitulé: "Etre un sujet?".

alexandre jollien

D'autre part, j'aimerais vous faire connaître Alexandre Jollien, qui a publié trois ouvrages (Eloge de la faiblesse, le métier d’homme et la construction de soi) où il met en évidence le rôle que la philosophie a joué et joue encore dans son existence quotidienne.
Suisse, marié avec deux enfants, il est handicapé moteur suite à un accident de cordon ombilical à la naissance. Ainsi, à travers sa vie et ses ouvrages il démontre, par son parcours personnel, que les chemins ne sont pas tracés à l’avance. Par sa force de caractère et son humour, il ne laisse personne indifférent

Pour lui, "l’éloge de la faiblesse réclame une conversion du regard, une métanoïa intérieure qui consiste à faire de la vulnérabilité un lieu de rencontres et une occasion de progrès. Comment, sans tomber dans le dolorisme ou la résignation, célébrer la vie au coeur de ses blessures, comment transformer les lieux de blessures en terreau de liberté ?"

 

le métier d''homme

Publié dans philosophie générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article