Dire du mal des autres: un mal pour un bien?

Publié le par lenuki

baudelaire courbet 412x310

 

On a appris durant notre enfance que médire des autres était mal. Or est-ce aussi simple? Pourrait-on n'en dire que du bien sans se faire du mal? Est-ce que cela ne nous soulage pas d'une certaine manière?

Certes, si nous étions totalement heureux, cela ne nous arriverait pas. Mais peut-on être toujours heureux? Serait-ce même souhaitable?

Que préfèrons-nous: dire du bien de soi ou dire du mal des autres?

C'est pourquoi porter un jugement moral sans ambiguïté sur la médisance n'est pas évident....

D'où l'intérêt de cet article :

link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article