Pourquoi limiter les libertés?

Publié le par lenuki

liberte--fernand-l-ger.jpg

 

1. Liberté sans limites = injustice


a) Si liberté = absence d’obstacles aux désirs, que se passerait-il si nous n’avions aucune limite pour nous empêcher de les satisfaire tous ? Cf. Hobbes in Léviathan : l’homme à l’état de nature jouit d’une liberté sans bornes. Or comme, dans cet état, les hommes sont égaux (cf. force ou ruse) nul ne peut par son propre pouvoir se garantir de la liberté des autres. La liberté absolue conduit donc à « la guerre de tout contre tous » et la loi devient un obstacle nécessaire. Mais Hobbes est considéré comme le penseur du despotisme, d’où l’appel à un pouvoir absolu pour « encadrer étroitement » les libertés (pas de limite aux limites… !). Qu’est-ce donc que la juste limite aux libertés ?

b) Comment justifier la limitation des libertés ? Tout pouvoir politique limite plus ou moins les libertés individuelles. Mais la limitation des libertés ne peut-elle pas devenir le prétexte pour certains de s’octroyer une liberté plus grande ? La limitation des libertés doit donc viser la garantie d’une égale liberté. La loi doit limiter les libertés pour permettre une idée plus juste de la liberté.

c) Les Droits de l’Homme : pas que des droits, mais aussi le devoir de respecter les droits des autres. Le droit crée donc des obligations qui, loin de limiter les libertés, les garantissent au contraire.

d) Enfin, qu’est-ce que la liberté du pauvre face à celle du riche ? Cf. Marx : critique de la conception juridique abstraite des libertés. Selon son expression : « c’est le renard libre dans le poulailler libre » ! garantir la liberté de tous, c’est la rendre possible pour chacun, sinon ce n’est qu’un principe sans contenu réel. D’où : limiter les libertés individuelles au nom de la liberté collective ;


2. La liberté absolue comme idée fausse de la liberté

 

libert-.jpg

Définition individualiste de la liberté : être libre, c’est faire ce que je veux. Cela signifie-t-il pour autant accomplir tous mes désirs ? Pour être libre, ne dois-je pas être libéré (de mes passions, de tout ce qui m’aliène), sans quoi le libre-arbitre ne serait qu’illusion ?Je ne peux donc être libre que si je suis capable de m’imposer à moi-même des limites. Ainsi être moral, c’est aller contre mes premiers désirs (morale = en contradiction avec le principe de plaisir). Cf. Paul Valéry : « la morale est une sorte d’art d’insatisfaction des désirs de faire ce qui ne plaît pas et de ne pas faire ce qui plaît. Si le bien plaisait, si le mal déplaisait, il n-y aurait ni morale, ni bien, ni mal ».

Mais la liberté peut être réconciliée avec la morale par l’intermédiaire de la raison. Cf. Kant : la loi morale est le produit de sa propre raison. Ainsi, par exemple, assigner des limites à ses propres passions constitue une autolimitation permettant à l’homme d’accéder à la moralité, en étant à la fois libre et responsable. En effet, si certains comportements (cf. « mensonge pernicieux ») sont condamnables, c’est que l’on postule que l’homme est libre, malgré le déterminisme. S’il ne l’était pas, toute morale serait impossible et tout comportement, étant strictement déterminé, ne serait pas susceptible d’être jugé moralement. Cf. les deux points de vue (empirique et moral/métaphysique) selon lesquels on peut considérer l’homme d’après Kant.

Conclusion  

Il est de notre devoir de limiter les libertés à condition d’entendre cette limitation comme une réalisation (donner un contenu réel) et une définition de la liberté. En effet, une liberté sans limites serait une absurdité. La vraie liberté est dans la conformité entre des limites internes et des limites externes. Appréhender la loi comme ce que je veux moi-même, c’est considérer la loi, non plus comme un obstacle, mais comme une condition des libertés. Etre libre, ce n’est pas faire ce qu’on veut, mais vouloir ce qu’on doit, aurait pu dire Kant… !

 

 

 

Publié dans politique et morale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
je trouve qu'il est bien ce site ça m'a aider merci
Répondre
C

Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-13: LIBERTÉ TOTALE !

C'EST MATHÉMATIQUES ?

Cordialement

Clovis Simard


Répondre