Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Evénement historique: à quoi le reconnait-on?

Publié le par lenuki

Evénement historique: à quoi le reconnait-on?

1. Analyse des termes de la question + Historique : est historique à la fois ce qui appartient à l’Histoire (au sens du cours des événements historiques) et ce qui est digne d’être étudié par l’historien (cf.la science historique). Ainsi, Alexandre est...

Lire la suite

L'art n'est-il qu'un divertissement?

Publié le par lenuki

L'art n'est-il qu'un divertissement?

Objet de la question : une définition de l’art, en rapport avec l’idée de divertissement. Divertissement : une occupation (et donc un temps) par laquelle nous sortons de nos tâches quotidiennes et routinières, pour faire autre chose (s’amuser, prendre...

Lire la suite

Langage et pensée (texte de Montaigne)

Publié le par lenuki

Langage et pensée (texte de Montaigne)

« J’en ouïs qui s’excusent de ne se pouvoir exprimer, et qui font contenance d’avoir la tête pleine de plusieurs belles choses, mais à faute d’éloquence, ne les pouvoir mettre en évidence. C’est une baye[i]. Savez-vous, à mon avis, que c’est que cela...

Lire la suite

L'éducation selon Montaigne (Livre I chapitre 26)

Publié le par lenuki

L'éducation selon Montaigne (Livre I chapitre 26)

« Qu’il ne lui demande pas seulement compte des mots de sa leçon, mais du sens et de la substance, et qu’il juge du profit qu’il aura fait, non par le témoignage de sa mémoire, mais de sa vie […] C’est témoignage de crudité et indigestion que de regorger...

Lire la suite

Plutôt la tête bien faite que bien pleine? Montaigne

Publié le par lenuki

Plutôt la tête bien faite que bien pleine? Montaigne

Plutôt la tête bien faite que bien pleine? Dans le chap 26 du Livre I des Essais Montaigne s’adresse à la comtesse Diane de Foix, qui, étant enceinte, lui avait demandé des conseils pour l’éducation de l’enfant qui allait naître. C’est pourquoi ce chapitre...

Lire la suite

La bonté humaine selon MIlan Kundera

Publié le par lenuki

La bonté humaine selon MIlan Kundera

Dans son roman L’insoutenable légèreté de l’être , l’écrivain tchèque Milan Kundera définit ainsi la bonté humaine : « La vraie bonté humaine ne peut se manifester dans toute sa pureté et sa liberté qu’à l’endroit de ceux qui ne possèdent pas de pouvoir....

Lire la suite